Les préparatifs de l’Action de grâce sont un jeu d’enfant avec l’évier de cuisine SILGRANIT IKON 33 1.75 de BLANCO.

Recevoir à l’Action de grâce avec un minimum de stress

15 conseils de l’Action de grâce pour gagner du temps et rester zen

L’Action de grâce est le moment de faire une pause et d’être reconnaissant des bonnes fortunes vécues pendant l’année. Mais, on le sait tous, de nos jours, il y a plus que ça. C’est souvent un marathon multitâche pour ceux qui planifient, accueillent, cuisinent et... nettoient. La cuisine peut être une zone de stress élevé le jour de l’Action de grâce. En effet, selon la tradition, l’hôte doit simultanément proposer plusieurs plats différents en milieu d’après-midi.

C’est pourquoi il vaut la peine d’en préparer un maximum à l’avance pour se faciliter la vie la journée même. Une Action de grâce sans stress, c’est possible. avec un peu de planification. Prenez bonne note de nos conseils pour une Action de grâce où vous aurez le temps de remercier le Ciel en toute sincérité!

La planification est l’un des aspects les plus importants d’une Action de grâce décontractée
Planifier le menu

La vedette de l’Action de grâce est bien entendu la dinde du plat principal. Traditionnellement, c’était un jour pour être reconnaissant pour une récolte abondante. De nos jours, nous ne chassons plus ni ne cueillons dans les bois, et ne cultivons pas nous-mêmes toute notre nourriture. Toutefois, dans les jours qui précèdent l’Action de grâce, l’épicerie peut être tout aussi sauvage que les grands espaces! Voici quelques conseils pour des préparatifs en toute sérénité.

1 moins d’avance:
  • Finalisez la liste des invités avant de planifier le repas. Prévoyez des ajouts ou des désistements de dernière minute, mais estimez le nombre de bouches à nourrir du mieux que vous pouvez. En partant de cet estimé, vous pourrez déterminer combien acheter de nourriture.
  • Planifiez le menu. Il peut sembler extrême de s’y prendre si longtemps à l’avance, mais vous vous en féliciterez le jour venu. Au moment de la planification du menu, tenez compte des besoins et préférences alimentaires de vos invités et considérez des plats qui peuvent être préparés à l’avance.
  • Si vous décidez de préparer une recette que vous n’avez jamais faite, il vaut la peine de la préparer ou de s’y exercer quelques semaines à l’avance. En effet, il a pratiquement toujours des petites surprises la première fois qu’on prépare une recette; si vous vous exercez d’avance, vous serez plus détendu(e) et pourrez décider s’il vaut la peine de simplifier certains aspects du repas.
2-3 semaines avant:
  • Rédigez votre liste d’épicerie. Séparez votre liste d’épicerie en quelques visites, selon la fraîcheur requise des ingrédients, afin d’éviter de tout acheter en une seule visite. Ainsi, commencer par acheter les aliments non périssables comme les conserves, les boissons, les aliments congelés et lors de votre dernière visite, les aliments frais.
  • Préparez la nourriture à l’avance. Préparez et congelez certains éléments à l’avance, comme le bouillon, les croûtes à tarte et les plats de légumes.
  • Passez vos commandes. S’il y a lieu, commandez ou réservez votre dinde et inscrivez un rappel sur votre calendrier pour la décongélation. C’est aussi un bon moment pour commander tous les aliments de spécialité dont vous pourriez avoir besoin.
Les jours précédents:
  • Préparez les plats pouvant être réchauffés. Tentez de réduire la quantité de temps que vous devrez passer en cuisine le jour même de l’Action de grâce. Préparez à l’avance les plats qui peuvent être réchauffés la journée même.
  • Dans le cas d’un repas plus élaboré, n’hésitez pas à préparer un horaire pour prévoir la séquence et le meilleur moment pour préparer chaque plat. Par exemple, préparez-vous une liste des plats pouvant rester à température ambiante, ceux qui ont besoin d’être réchauffés ou ceux qui ont besoin d’être cuits ce jour-là.

N’attendez pas jusqu’à la dernière minute pour nettoyer et préparer votre cuisine!
La propreté avant tout

Rien n’est pire que de s’y prendre à la dernière minute pour nettoyer toute la maison, tout en essayant de cuisiner le dîner pour un groupe. Tout comme la planification du repas, si vous échelonnez vos tâches de nettoyage, vous vous éviterez bien du stress. En plus de vos tâches ménagères habituelles, voici d’autres tâches à considérer:

  • Nettoyez et organisez votre garde-manger, votre réfrigérateur et votre congélateur. Estimez combien d’espace vous aurez besoin (conseil: c’est toujours plus qu’on ne le pense). Si vous avez un réfrigérateur ou un congélateur supplémentaire dans le garage, c’est le temps de les utiliser. Si vous n’avez pas de réfrigérateur ou de congélateur supplémentaire, demandez à vos invités qui demeurent à proximité de les garder pour vous et de les apporter la journée du repas. Si vous êtes vraiment mal pris(e), vous pouvez utiliser une glacière remplie de glace.
  • Désencombrez les espaces communs de votre maison. Il s’agit des lieux où les gens vont se rassembler, manger et socialiser. Assurez-vous que les dessus de table sont nettoyés et qu’il y a suffisamment d’espace pour les manteaux supplémentaires dans les garde-robes.
  • Planifiez le nettoyage à l’avance. Il n’est jamais trop tôt pour planifier le nettoyage d’après-dîner. Si vous attendez après le dîner pour tout planifier, vous serez trop épuisé pour faire un bon travail.
  • Faites le plein des produits essentiels. Achetez quelques bouteilles supplémentaires de savon à vaisselle, de détergent, des éponges propres et des torchons.
  • Pensez aussi aux restes du repas! Assurez-vous d’avoir une réserve de contenants pour emporter, ou investissez dans certains tupperware, pour que vos invités puissent ramener leurs restes à la maison. Autrement, vous serez pris(e) pour stocker (et manger) beaucoup trop de restes, pendant plusieurs jours.

Assurez-vous d’avoir les bons outils de cuisine
Achetez l’équipement dont vous aurez besoin

En parlant d’investir dans des choses qui vous facilitent la vie, considérez utiliser les bons outils et accessoires. Bien sûr, vous pouvez utiliser le moulin à viande ou le pilon à pommes de terre de votre grand-mère pour tout préparer de la manière traditionnelle. Ou vous pourriez investir dans des gadgets et des accessoires qui vous faciliteront la vie. Voici quelques objets qu’il vaut la peine d’inclure à ses préparatifs:

  • Plats et ustensiles pour le service. Ne ruinez pas la fierté d’avoir bien réussi vos recettes et à temps, en n’ayant pas assez de plats de service (la sauce aux canneberges servie dans un bol en papier, c’est moins appétissant). Assurez-vous d’avoir assez d’assiettes, de cuillères et de louches pour le service.
  • Équipement ergonomique. N’hésitez pas à vous faciliter la vie en cuisine, votre corps vous en remerciera. Par exemple, ne risquez pas de vous infliger des blessures de stress en vous tenant au-dessus d’un évier trop bas. Découvrez comment des accessoires de cuisine ergonomiques vous faciliteront la vie.
  • Mélangeur et robot culinaire. Mélangez, hachez, pétrissez et plus encore. Donnez une pause à vos poignets et confiez le plus de tâches possible à vos petits appareils électriques.
  • Mijoteuse. Les mijoteuses sont parfaites pour préparer la soupe, la sauce ou réchauffer les plats de légumes. C’est un outil multitâche qu’il vaut la peine de se procurer.
  • Accessoires d’éviers. Considérez vous procurer une passoire conçue pour parfaitement s’adapter à votre évier ou des accessoires pour garder vos ustensiles à portée de main. Ce sont les petits détails comme ceux-ci qui font de votre cuisine un endroit heureux.

Sortez tout votre équipement la journée d’avant
Organisez votre cuisine et les zones de service

Reconfigurez votre cuisine en zones pour vous aider à cuisiner plus efficacement, par exemple: préparation, cuisson, service et nettoyage. Surtout, ne laissez pas une zone empiéter sur une autre.

La préparation des aliments se fait principalement sur les comptoirs. La cuisson se fait dans le four et sur la cuisinière. La zone de nettoyage devrait se trouver à proximité de l’évier de la cuisine. Envisagez de garder les apéritifs et les boissons hors de la cuisine entièrement, et de les servir dans la salle à manger ou au salon. Voici quelques autres conseils à considérer lors de la création d’un espace repas à l’écart du chaos de la cuisine:

  • Montez votre table d’Action de grâce la veille.
  • Pour la décoration de table, pensez à incorporer des objets à la fois pratiques et décoratifs, par exemple: vos plats de service, votre argenterie la plus fine, des serviettes en lin et bien sûr vos verres en cristal.
  • Vous pourriez aussi demander à un des membres de votre famille de se procurer un bouquet chez un fleuriste local la veille et utilisez-le comme pièce maîtresse.

Après tous ces conseils, l’astuce #1 que nous pouvons vous fournir pour une Action de grâce sans stress: n’hésitez pas à demander de l’aide! Le repas ne devrait jamais incomber à une seule personne. Voici certaines tâches faciles à déléguer: barman, réchauffage des aliments, service, coupeur de viande, gardien d’enfants, commissions de dernière minute et préposé au nettoyage. Ou, si vous êtes prêt à déléguer plus de tâches, planifier un repas-partage (potluck) où chaque invité doit fournir un plat. Peu importe votre plan, assurez-vous de passer une bonne Action de grâce, ça arrive une seule fois par année!

You share via